le forum a changer d'adresse il est maintenant dispo sous ce lien http://danse-macabre.Xooit.be
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les lieux les plus hantés4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 41
Localisation : en enfer
humeur : diabolique
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Hell
Race: vampire
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: les lieux les plus hantés4   Jeu 20 Mar - 13:11

[img][/img]
Mars 2002 - Quelque part en Angleterre...

Est-ce le fait d’être en Grande-Bretagne, terre d’élection des fantômes par excellence, qui fait que je suis d’excellente humeur aujourd’hui ? Est-ce le fait d’avoir été touché par une des flèches de Cupidon qui fait que je me sens capable d’affronter toutes les armées spectrales de la terre ? C’est, je le crois, tout cela à la fois. Toujours est-il que je me sens l’âme d’un chasseur de fantômes par cette journée qui s’annonce magnifiquement ensoleillée. L’élue de mon coeur étant médium à ses heures, nous décidons d’explorer les mystères de la campagne anglaise. Peut-être y croiserons-nous, au détour de sombres ruines, quelques âmes éperdues à la recherche du repos éternel...

Nous sommes au coeur du North Yorkshire dans un charmant petit village appelé Boroughbridge. Mon amie qui y réside me parle d’une abbaye hantée située à quelques kilomètres d’ici. D’après les habitants de la région, elle ferait l’objet d’une hantise. Nous mettons le cap sur Rielvaux Abbey, puisque tel est son nom, située dans la vallée de Rye.
Fondée en 1132, l’Abbaye de Rielvaux fut la première abbaye cistercienne du nord de l’Angleterre.


En 1322, Edward II reste à Rielvaux mais n’est pas préparé contre les écossais. Vaincu à la bataille de Byland, il se retire à York laissant l’abbaye à la merci des envahisseurs.

Nous arrivons à destination. Le calme est absolu autour de l’édifice et l’endroit semble figé, comme si la grande roue du temps s’était arrêtée de tourner. Nous entrons sur le domaine et découvrons la beauté de ces ruines en appréciant la sérénité du lieu. Cependant je suis ici pour une chose bien précise. Je dois donc en savoir un peu plus sur les secrets énigmatiques de cet ancien lieu de culte. J’apprends effectivement qu’en ce lieu retiré de la société, des phénomènes pour le moins inhabituels s’y déroulent. Cependant mes pistes sont plutôt maigres. Voilà ce que je sais : Quelques personnes affirment avoir entendu, sans aucun doute possible, le son d’une cloche fantômatique semblant provenir du coeur du monastère. Étrange phénomène quand on sait qu’il n’y a plus l’ombre d’une cloche à l’abbaye depuis très longtemps !



D’autres encore, lors de leur promenade dans ces ruines, se sont laissés envahir par une grande tristesse que rien ne put atténuer. Certains furent tellement affligés par ce sentiment qu’ils ne purent faire qu’une chose : quitter ces lieux. Mais le plus inconcevable reste, sans conteste, ce moine fantôme traînant sa silhouette vaporeuse parmi ces pierres usées par les siècles. Il fut aperçu à quelques reprises et aujourd’hui encore, il continuerait d’être aperçu à Rielvaux. Qui est-il ? Que veut-il ? Que cherche t-il ? Nul ne le sait…

Dans le silence, avec mon amie, je déambule parmi ces pierres plusieurs fois centenaires dans l’espoir d’y ressentir quelques émotions spirites. J’explore les moindres recoins de l’abbaye à la recherche d’un signe, d’un appel, d’une invitation me permettant d’accéder à l’autre monde. Malgré mon 6ème sens en éveil, je ne "capte" rien. Étrangement, je ne ressens aucune sensation d’oppression comme c’est bien souvent le cas dans la majorité des lieux hantés.


Je ne ressens pas la moindre présence fantômatique.

Non pas que je ne ressente rien, bien au contraire. Ce que je sens présentement est un calme absolu. Tout est calme, trop calme peut-être.

Intérieurement, une sérénité m’habite, une quiétude envahit peu à peu la totalité de mon être. Mon esprit est léger. J’ai l’impression de ne plus faire partie de l’espace-temps. Sentiment très agréable, je le reconnais, mais qui n’est pas celui que je m’attendais à trouver en cet endroit habité par un passé trouble. Dans le même cas que moi, ma compagne me dit ne ressentir aucune présence surnaturelle. À quoi est dû ce bien-être ? Je n’en sais rien… Après tout, peut-être me suis-je laissé enflammé le coeur et l’esprit plutôt que de me laisser porter par les forces de l’au-delà. C’est fort possible. Le mystère de l’amour est peut-être le plus grand des mystères… Ce jour-là, je me suis certainement laissé mystifier par celui-ci…

En tout cas, aucune présence surnaturelle n’est venue troubler cette quiétude de l’âme et du coeur. Peut-être devrais-je y retourner seul ? C’est fort possible. Pour l’instant, profitons du moment présent. Les spectres, si spectre il y a, étant là depuis un temps infini, ne m’en voudront pas si je les fais attendre encore un peu. Malgré la fraîcheur de l’air, les rayons de soleil nous réchauffent agréablement. Nous décidons donc d’une courte pause en cet endroit, avant de reprendre la route vers un autre lieu qui, je l’espère cette fois, nous ouvrira une porte sur l’inconnu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lantre-des-damnes.forum6.biz
 
les lieux les plus hantés4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les châteaux sont parfois hantés
» Du manoir,du château,de la maison hantée....
» Phasing des maisons : les lieux importants
» Quels sont les lieux qui vous interessent le plus sur habbo?
» L'histoire d'Azeroth et ses lieux cachés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Antre des Damnés :: OLIBRIUS :: † PHENOMENES ETRANGES .-
Sauter vers: