le forum a changer d'adresse il est maintenant dispo sous ce lien http://danse-macabre.Xooit.be
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Légende de Merlin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 41
Localisation : en enfer
humeur : diabolique
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Hell
Race: vampire
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: La Légende de Merlin   Ven 27 Juin - 16:03

Merlin l'Enchanteur
Il était une fois, en Bretagne, une jeune femme qui mit au monde un bébé si velu qu'on n'en avait jamais vu de semblable. Elle demanda aux personnes qui l'assistaient de le porter immédiatement à l'église pour qu'il reçût le baptême.

- Quel nom voulez-vous lui donner ?
- Celui de son aïeul maternel, répondit la jeune femme.

C'est ainsi que le bébé fut appelé Merlin. Or, Merlin avait pour père un diable, ce que sa maman n'osait avouer. Tout en le berçant dans ses bras, elle l'embrassait malgré sa laideur et lui dit un jour :

- Parce que je ne peux désigner ton père, mon bébé chéri, tu seras appelé : « enfant sans père » et moi, selon la loi, je vais être condamnée et mise à mort. Pourtant, je ne l'ai pas mérité...

- Tu ne mourras certainement pas à cause de ma naissance. Merlin avait alors tout juste neuf mois. La stupéfaction de sa mère en l'entendant parler fut si grande qu'elle le laissa choir. Aussitôt, l'enfant se mit à hurler, ameutant tous les voisins qui voulurent connaître la cause de ce vacarme. La mère de Merlin aurait-elle voulu par hasard le tuer ?

- Figurez-vous que Merlin parle comme une grande personne, expliquait-elle à tous ceux qui l'interrogeaient. Comme Merlin gardait la bouche close, à présent, cela rendait la chose encore plus extraordinaire et plus mystérieuse. À la fin, certaines personnes, espérant l'entendre, le rudoyèrent.

- Ah ! dirent-elles, il eût mieux valu pour ta mère que tu ne fusses jamais né.

- Taisez-vous ! cria aussitôt le nourrisson, rouge de colère. Laissez ma mère en paix. Nul ne sera assez hardi, tant que je vivrai, pour lui faire du mal ou justice, hors Dieu. Si jamais gens connurent l'ébahissement, ce fut bien ceux qui entendirent ces mots. Et tous, sans exception, s'empressèrent de colporter la nouvelle à travers le village, tant et si bien, qu'elle parvint aux oreilles du juge. Or le juge se dit : « Peut-être ferais-je bien de me débarrasser de cette affaire que j'avais oubliée et de convoquer cette mère que je dois condamner à être brûlée vive. » Au demeurant, le juge ne croyait en rien tout ce qui se racontait. Aux questions gênantes qu'il lui posa, la mère ne put que baisser la tête jusqu'à ce que Merlin, qu'elle tenait dans ses bras, éternuât bruyamment et s'écriât :

- Ce n'est pas de si tôt que vous la condamnerez, monsieur le Juge...

- Ah ! fit le magistrat qui n'en croyait pas ses oreilles. Et tu vas me dire pourquoi, j'espère...

- Certainement, répondit Merlin imperturbable, car si l'on condamnait toutes les personnes qui ne peuvent avouer le nom du père de leur enfant, il y aurait ici quantité de gens qui seraient brûlés. Je le ferais bien voir, si je voulais. Et, ajouta le poupon belliqueux, je connais mieux mon père que vous le vôtre, monsieur le Juge, ne vous en déplaise... À ces mots, le magistrat, le rouge au front, se disait : « ce garçon est extraordinaire. Non, je ne puis le tuer. »

- Qui donc est ton père ? dit-il enfin de sa voix la plus douce.

- Un de ces diables qui ont nom incubes et qui habitent l'air. De lui, j'ai la science infuse et celle des choses faites, dites, et passées. Je connais également celles qui doivent arriver...

- Les choses faites, dites et passées... répéta le juge en tremblant. Et comme il ne devait pas avoir la conscience bien tranquille, il décida de laisser la mère de Merlin en liberté. Celui-ci vécut heureux et choyé auprès d'elle jusqu'à l'âge de sept ans.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lantre-des-damnes.forum6.biz
gothika
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1905
Age : 41
Localisation : 38
Date d'inscription : 18/03/2008

Feuille de personnage
Nom: synafé
Race: elfe noir
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: La Légende de Merlin   Dim 16 Nov - 13:37

c'est une des legendes de merlin
moi j'ai mis ma version dans mythologie car merlin fait partis de la mythologie celte
c'est la version que l'on vois le lplus souvent d'apres eux merlin serait le fils d'une femme de l'atlantide et non le fils d'un diable

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gothikavert.skyrock.com
Crucifier

avatar

Nombre de messages : 94
Age : 23
Localisation : Paris
humeur : Noir comment le monde
Date d'inscription : 12/11/2008

Feuille de personnage
Nom: Le Corbeau
Race: les elfes noirs
PV:
70/70  (70/70)

MessageSujet: Re: La Légende de Merlin   Dim 16 Nov - 13:39

merlin y pratiquer la magic blanche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gothika
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1905
Age : 41
Localisation : 38
Date d'inscription : 18/03/2008

Feuille de personnage
Nom: synafé
Race: elfe noir
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: La Légende de Merlin   Dim 16 Nov - 13:41

en fait merlin savait pratiquer toutes les magies mais c'etait mis du cotes du bien
mais comme tout les magicien il ne fallait pas trop le chatouiller
lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gothikavert.skyrock.com
Crucifier

avatar

Nombre de messages : 94
Age : 23
Localisation : Paris
humeur : Noir comment le monde
Date d'inscription : 12/11/2008

Feuille de personnage
Nom: Le Corbeau
Race: les elfes noirs
PV:
70/70  (70/70)

MessageSujet: Re: La Légende de Merlin   Dim 16 Nov - 13:49

ses sur lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitman

avatar

Nombre de messages : 62
Age : 32
Localisation : Grenoble - Isère
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: La Légende de Merlin   Lun 17 Nov - 14:30

J'ai découvert Merlin plus jeune dans un livre écrit par Deepak Chopra (oui ça ne sonne pas très Celte dit comme ça), où il utilisait la légende de Merlin pour nous apprendre lalala magie. Je l'avais vachement aimé ce bouquin à l'époque, mais le temps a passé et je ne sais pas ce que ça vaut en réalité parce que j'étais jeune quand je l'avais lu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://raphaelg.over-blog.com
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 41
Localisation : en enfer
humeur : diabolique
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Hell
Race: vampire
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: La Légende de Merlin   Mar 18 Nov - 12:16

Je répondrais simplement que les légendes sont toutes differentes de part les croyances de differents pays.Chacuns les as mises à sa sauce personnelle.Maintenant pour savoir laquelle est la vraie....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lantre-des-damnes.forum6.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Légende de Merlin   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Légende de Merlin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Investigation] Qui mourra dans La Légende Renaît ?
» [Fan-fiction] Il était une légende ... Sélène. Final Chapitre.
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.
» Battosai - [gardien de la légende et le squig]
» [Blog] Les lieux du film "BIONICLE La légende renaît spécial JM134"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Antre des Damnés :: OLIBRIUS :: † LES LEGENDES .-
Sauter vers: