le forum a changer d'adresse il est maintenant dispo sous ce lien http://danse-macabre.Xooit.be
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une légende(9)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 41
Localisation : en enfer
humeur : diabolique
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Hell
Race: vampire
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Une légende(9)   Ven 27 Juin - 15:53

es Ondines sont des Esprits aquatiques du Pays de Galles, de merveilleuses Fées des Eaux qui prennent parfois des mortels pour époux. Une légende bien connue conte l’aventure d’un jeune homme qui faisait paître son troupeau au bord d’un petit lac dans la région des montagnes Noires. Un jour il vit sur les eaux du lac, la plus enchanteresse des créatures qui ramait lentement de-ci, de-là dans une barque dorée. Il éprouva aussitôt un grand amour et lui offrit un peu du pain qu’il avait apporté de chez lui pour son repas de midi. Elle répondit que le pain était trop dur et disparut dans les profondeurs du lac.

Le lendemain, la mère du jeune homme lui donna un peu de pate non cuite qu’il offrit à la Fée, mais elle lui répondit que c’était trop mou et disparut une fois encore. Le troisième jour, sa mère lui donna du pain à peine doré, et elle l’accepta. Mais il y eut tout à coup trois personnages surgis des eaux : un vieil homme escorté de deux jeunes filles, aussi belles l’une que l’autre. Elles étaient jumelles et leur père dit au jeune homme qu’il lui donnerait la fille qu’il aimait s’il était capable de la désigner.

Le paysan, désespéré, allait abandonner quand l’une d’elles eut un léger mouvement du pied ; il reconnut sa pantoufle et ainsi gagna sa main.

La Fée reçut en mariage une fort belle dot et ils furent très heureux ensemble. Mais on avait prévenu le jeune homme qu’il perdrait sa belle épouse s’il la frappait trois fois sans raison, et il se trouvait que malgré leur bonheur indiscutable, l’Ondine avait parfois des manières étranges de son peuple : elle pouvait pleurer à un mariage, de même que rire et chanter aux funérailles d’un enfant, et cela fit que son mari bien-aimé lui en fit trois fois le reproche d’une tape plus tendre que violente, mais qui suffit néanmoins à les séparer. Elle ne délaissa pas pour autant ses fils et leur apprit les secrets de nombreuses guérisons si bien qu’ils devinrent des médecins célèbres.


FIN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lantre-des-damnes.forum6.biz
 
Une légende(9)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Investigation] Qui mourra dans La Légende Renaît ?
» [Fan-fiction] Il était une légende ... Sélène. Final Chapitre.
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.
» Battosai - [gardien de la légende et le squig]
» [Blog] Les lieux du film "BIONICLE La légende renaît spécial JM134"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Antre des Damnés :: OLIBRIUS :: † LES LEGENDES .-
Sauter vers: