le forum a changer d'adresse il est maintenant dispo sous ce lien http://danse-macabre.Xooit.be
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les lieux les plus hantés8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 1258
Age : 41
Localisation : en enfer
humeur : diabolique
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Hell
Race: vampire
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: les lieux les plus hantés8   Jeu 20 Mar - 12:57

[img][/img]
L’Irlande est une terre de mystères. Patrie des saints et des savants, elle baigne dans une atmosphère surnaturelle qui en fait une destination idéale pour les chasseurs d’histoires insolites et de créatures mythologiques. Mégalithes, ruines, châteaux, manoirs et vestiges celtiques sont les témoins d’un passé païen et chrétien qui dorment en silence dans des paysages d’une beauté sauvage et irréelle. Des îles rocailleuses balayées par les vents aux champs de tourbières clairsemés de pierres, d’arbres et de lacs, l’Irlande est mystique ! Les légendes nourrissent l’imagination des conteurs, des écrivains et des artistes. Au cœur de cet héritage folklorique, dans le froid et l’obscurité des milliers de galeries souterraines creusées à travers le pays, se cachent lutins et fantômes, attendant patiemment leur heure pour venir hanter les vivants.


Des lecteurs de Maison-Hantee.com ont accepté d’ouvrir leur boîte de Pandore et de libérer leurs souvenirs pour nous. Ont-ils été les jouets de leur imagination ? En tous cas, ils n'ont pas été insensibles à la magie des lieux…

Que reste-t-il à Clonmacnois ?

Sur la route de Dublin, dans le Comté d’Offaly, au centre de l’Irlande, Eric et Valérie se sont arrêtés à Clonmacnois, un ancien lieu de sépulture et de ruines monastiques, sur les rives du Shannon. Fondé en 548 par Saint Kieran, ce fut l’un des plus importants centres artistiques et culturels du pays. De cette petite cité active et érudite, ne subsistent que quelques églises, deux tours rondes et plusieurs croix celtiques, la plus connue étant la croix des Ecritures, ornée de scènes bibliques. Sans se concerter, ils ont été victimes de la même émotion jusqu’à en avoir le souffle coupé. Sont-ils entrés en contact, sans le savoir, avec l’âme des premiers chrétiens irlandais ?
Lors d'un voyage en Irlande, ma femme et moi-même avions roulé entre Galway et Dublin. Sur ce trajet, nous nous étions arrêtés pour visiter un site touristique chrétien. Nous avions peu d'informations : un site monastique situé au bord du fleuve Shannon. Mais il faisait beau (oui, le soleil existe même en décembre en Irlande !), c'était sur notre route, nous étions sous le charme de ce merveilleux pays et de ses habitants. Bref, pourquoi pas flâner, se dégourdir les jambes et jouer aux touristes ? Arrivés sur place, et après quelques pas, nous nous taisons. Ensemble. En même temps. Nous marchons silencieusement sur ce site à ciel ouvert.


Une émotion incroyable m'étreint. Je n'arrive pas à définir ce qui me touche. Je suis pris autant aux tripes qu'au cœur. Quelque chose d'indéfinissable s'empare de mon être, de chaque fibre de mon corps. J'en ai quasiment le souffle coupé.

Mais que m'arrive-t-il ? Que se passe-t-il ? Mais d'où cela vient-il ?

Je me retourne vers Valérie, ma femme, et lui dis ce que je ressens, sans savoir comment réellement l'expliquer. Et là, à ma grande surprise, Valérie me comprend, car elle aussi ressent les mêmes choses !

Alors, quel est donc ce lieu qui semble nous atteindre d'une manière ou d'une autre ? Intrigués, nous sommes allés dans un petit bâtiment qui racontait et détaillait l'histoire de ce lieu.

Ce site s'appelle Clonmacnois. Il est considéré comme le 1er site chrétien historique en Irlande, fondé par Saint Kieran. Ce fut d'ailleurs le 1er voyage officiel à l'étranger du Pape Jean-Paul II. C'est un monastère fondé au VIe siècle sur un site païen (celtique et druidique, vous l'aurez deviné). Ce monastère sera pillé par les Vikings et les Normands (alternativement) plusieurs fois au cours des siècles (7 ou 8, d'après mes souvenirs). Les Anglais ont même ensuite tenté de le démolir.



Les pillages ont toujours été violents, accompagnés de scènes barbares : viols, égorgements, femmes et enfants tués, bâtiments saccagés et brûlés, … Et pourtant, après chacun de ses pillages, les habitants de Clonmacnois sont restés et ont reconstruit. Il en reste aujourd'hui quelques ruines fascinantes : 7 églises, 3 grandes croix gaéliques et 2 hautes tours rondes. Tout ceci au milieu d'un cimetière. Autre précision de taille : c'est ici qu'est enterré le dernier Roi d'Irlande, Rory O'Connor.

Après avoir découvert cette histoire, Valérie et moi comprenons mieux ce que nous avons ressenti. Ce lieu semble "imprégné" des âmes des anciens habitants de ce site, à défaut d'autres mots ou explications rationnelles.

Alors, ce site est-il hanté ? Je n'ai pas cette réponse et n'ai pas la prétention d'y répondre. Cependant, il y a indéniablement quelque chose qui vous secoue au plus profond de vous-même quand vous le parcourez.

Les lumières, les couleurs, l'ambiance, son passé font de ce lieu un des moments les plus magiques qu'il m'ait été donné de vivre.

*****************************************************************

La pierre de l’éloquence


Dans le sud de l’Irlande, le Comté de Cork, le plus vaste du pays, compte de nombreux cercles de pierres ou "anneaux des fées". Leur fonction reste obscure : rites magiques, culte primitif ou cérémonies druidiques ? Ces vestiges archéologiques demeurent indéchiffrables. La plus célèbre des pierres de Cork est celle du Château de Blarney. Selon la légende, elle aurait le pouvoir magique de donner le don d’éloquence à quiconque oserait l’embrasser, la tête à l’envers. Sandrine se souvient de la première fois où elle s’est rendue à Blarney Castle. Elle était adolescente. A-t-elle embrassé la pierre ? De nombreux obstacles surnaturels ne lui auraient pas facilité la tâche…


Par Sandrine

Concernant votre découverte des lieux mystérieux, étranges, voire hantés, en particulier des châteaux, je vous conseille d'aller en Irlande. Je pense qu'il y a beaucoup de châteaux à voir, à l'ambiance étrange, notamment en dehors des lieux touristiques. J'en connais un. J'y suis allée étant adolescente : le château de Blarney (*).

Datant du XIe siècle, le château de Blarney est situé dans la petite ville de Blarney dans le Comté de Cork en Irlande du sud. Détruit en 1446, il a été reconstruit par Dermot McCarthy, Roi du Munster.

Au sommet du château se trouve une "pierre de l'éloquence". Embrasser cette pierre donne le pouvoir de l'éloquence. Je n'ai pas pu le faire. Je ne le "sentais" pas. C'est assez vertigineux et, sans être pourtant superstitieuse, je n’avais pas envie d'embrasser cette "vieille pierre".

J'avoue que là-bas, dès le départ, j'ai été saisie d'un "malaise" assez rapide. L'ambiance était très étrange aux abords du château, notamment en bas où il y avait des endroits "emmurés" à l'extérieur qui m'"attiraient". Saisie de cette impression étrange, je n'ai pu vraiment rester longtemps en haut des ruines de ce château, en particulier à l'endroit où il fallait embrasser la pierre la tête à l'envers...

J'ai senti des frissons me parcourir le dos. Je m'en souviens encore très bien, avec une impression très étrange d'être observée, un sentiment fort d'oppression. Je suis assez réceptive. J'avais pris des photos du château et, étrangement, elles ont toutes été ratées (floues, de travers...). Sûrement un problème de pellicule ou un autre phénomène étrange... J'ai rarement ce genre de "mauvaises" impressions. Je sens qu'il y a quelque chose à creuser là-bas... En même temps, il n'y a peut être aucun fantôme... A vrai dire, je n'en sais rien ! J'espère cependant trouver un jour un article de votre part sur l'Irlande, et peut être sur ce château…

*****************************************************************

(*) En irlandais, Blarney signifie "boniment". D’après une anecdote, la reine Elisabeth Ier aurait ordonné au Comte de Leicester de lui céder Blarney Castle.

Mais un certain talent pour la négociation aurait ainsi permis au propriétaire de ne pas céder à la requête de la reine. Entre l’éloquence et le boniment, la limite aurait-elle été franchie ? Selon différentes hypothèses, la pierre de l’éloquence qui fait la notoriété du château aurait été rapportée en Irlande, soit par le prophète Jérémie (ce serait donc la "Pierre de Jacob" dont parle la Bible !), soit par des chevaliers de retour des Croisades. On raconte aussi que, sauvée de la noyade par le roi McCarthy, une sorcière lui aurait fait un cadeau en ensorcelant la pierre. Dans le parc du château, on trouve le "Rock Close", un jardin de rocailles, aux propriétés magiques, qui aurait la réputation d’être hanté par le fantôme d’un druide ! Plusieurs édifices, aux formes étranges, seraient ainsi associés à des légendes mystiques tel "l’Escalier aux sorcières" que l’on doit monter et descendre, de dos, les yeux fermés, pour que son vœu se réalise (celui de ne pas tomber à la renverse ?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lantre-des-damnes.forum6.biz
 
les lieux les plus hantés8
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les châteaux sont parfois hantés
» Du manoir,du château,de la maison hantée....
» Phasing des maisons : les lieux importants
» Quels sont les lieux qui vous interessent le plus sur habbo?
» L'histoire d'Azeroth et ses lieux cachés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Antre des Damnés :: OLIBRIUS :: † PHENOMENES ETRANGES .-
Sauter vers: