le forum a changer d'adresse il est maintenant dispo sous ce lien http://danse-macabre.Xooit.be
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cryptozoologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 41
Localisation : en enfer
humeur : diabolique
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Hell
Race: vampire
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Cryptozoologie   Jeu 20 Mar - 12:20

Le terme de cryptozoologie (du grec κρυπτός « caché », ζῷον « animal » et λόγος « étude », soit « étude des animaux cachés ») désigne l'étude des animaux dont l'existence même est sujette à caution, tels le yéti, l'almasty, le monstre du Loch Ness ou le sasquatch (appelé aussi Bigfoot), les monstres marins, voire des espèces animales supposées disparues. Ce néologisme – dont la définition même n'est pas clairement établie – serait, selon le Grand dictionnaire terminologique, une « science qui tente d'étudier objectivement le cas des animaux seulement connus par des témoignages, des pièces anatomiques ou des photographies de valeur contestable ». Considérée comme une pseudoscience par la communauté scientifique, la cryptozoologie est particulièrement critiquée par les sceptiques.

Bien que l'invention du terme ne lui soit pas attribuée, le zoologue belge Bernard Heuvelmans est considéré comme le créateur de la cryptozoologie dans son ouvrage intitulé Sur la piste des bêtes ignorées (1955).

Méthodes de la cryptozoologie:
On peut définir la cryptozoologie comme l'étude et la recherche d'animaux de moyenne et de grande taille non encore officiellement répertoriés et dont l'existence controversée peut néanmoins être établie sur base de preuves testimoniales (témoignages oculaires), circonstancielles (films, photos, enregistrements de cris), ou même autoscopiques (que chacun peut voir : empreinte de pied, poils, plumes, etc.), mais considérées comme insuffisantes par la communauté scientifique des zoologues. Dans sa méthodologie, la cryptozoologie peut faire appel à diverses disciplines telles la zoologie, la paléontologie, la paléoanthropologie, etc., mais aussi à la psychologie, l'ethnologie, la mythologie, voire la police scientifique.

On peut classer son objet d'étude en 5 catégories, qui parfois se complètent l'une l'autre :

Des animaux connus uniquement par tradition ou traces dans la mémoire collective des autochtones sous forme de légende ou de contes, voire à travers certaines représentations graphiques. Dans beaucoup de régions d'Europe, le loup et l'ours, animaux parfaitement répertoriés dans la zoologie contemporaine, ont disparu et n'existent donc plus qu'au travers de leurs représentations culturelles (ethnozoologie) ;
Des animaux connus uniquement par des témoignages visuels, auditifs, voire tactiles ou olfactifs ;
Des animaux connus par une empreinte matérielle (comme une trace de pied) ;
Des animaux connus par un ou plusieurs éléments anatomiques (fragments de squelette, poils, écailles, traces de sang, etc.) ;
Des animaux connus au travers d'un spécimen complet vivant ou mort ;
Le champ d'étude de la cryptozoologie ne se limite pas au Bigfoot, Yéti et autres « Monstre du Loch Ness », mais s'étend à toute créature vivante non-identifiée, pour autant que la taille soit égale ou supérieure à celle d'une grenouille et qu'elle ait laissé une trace dans l'esprit humain. Ainsi, les insectes, à quelques exceptions près, n'en font pas partie, car trop petits pour avoir frappé les esprits. Les découvertes fortuites d'animaux ne font pas partie de la cryptozoologie. Depuis quelques années existe une branche marginale de la cryptozoologie, la crypto-entomologie, qui se penche sur le sujet.

Controverse : la cryptozoologie est-elle une science ?
Une partie de la communauté scientifique ne voit dans cette discipline qu'une pseudoscience, comparable à l'ufologie ou à la parapsychologie. La question de fond est de savoir quel est le statut épistémologique d'une discipline étudiant des animaux dont on ne disposerait d'aucune trace formelle.

Citons d'autres animaux mythiques allégués par les cryptozoologues :

Le serpent de mer de Egede (XVIIIe siècle) serait en fait une baleine mâle en érection.
La licorne viendrait de l'observation de rhinocéros indiens, ou de cas tératologiques chez des caprins. Toutes les cornes de licorne figurant dans des collections sont des exemplaires de la défense démesurée du narval mâle, appelé aussi licorne de mer, défense qui est en fait une canine.
Certains observateurs du monstre du Loch Ness auraient en fait aperçu soit une simple vague, soit un phoque égaré, ou encore des arbres gorgés d'eau flottant entre deux eaux.
Le rapprochement du Mokèlé-mbèmbé avec un rhinocéros. Il serait également possible que le Mokèlé-mbèmbé soit en fait un animal « composite » issu d'observations d'animaux différents, comme pour la licorne.
L'existence réelle d'animaux que l'on croyait imaginaires, ou tout simplement incroyables et inconnus a fini par être attestée, après des recherches menées par des zoologues. On peut citer parmi d'autres l'okapi, découvert en 1901, le panda géant, à la fin du XIXe siècle, le bonobo, le calmar géant, ou le paon congolais avant la Seconde Guerre mondiale. Certains animaux que l'on pensait éteints ont parfois survécu uniquement dans une zone géographique très précise.

Les êtres vivants nouvellement décrits par les chercheurs (comme le cas du cœlacanthe au cours du dernier siècle) ne sont pas pris en considération par la cryptozoologie, car ceux qui la pratiquent se basent sur des documents contestables ou anciens, qui n'existent que par ce qu'ils sont porteurs d'un mythe ou qu'ils ont frappé l'imaginaire humain. Les amateurs de la cryptozoologie ne se soucient pas de la prolongation ou survivance d'organismes peu développés (invertébrés notamment) car ceux-ci, trop petits, n'ont généralement pas marqué l'imaginaire humain.

Cryptozoologie et sociologie des sciences
La cryptozoologie présente au moins un intérêt pour la sociologie des sciences. Les partisans de la cryptozoologie voient dans les critiques scientifiques sur leurs croyances une manifestation d'une conception d'une science jalousement gardée, comme propriété privée, par une coterie de spécialistes bien homogène. Elle pose la question de la limite des sciences, de la formation professionnelle de ceux qui la pratiquent, de l'interdisciplinarité et des controverses qui accompagnent les découvertes scientifiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lantre-des-damnes.forum6.biz
gothique-romantique



Nombre de messages : 11
Age : 25
Localisation : bezier
Date d'inscription : 20/03/2008

Feuille de personnage
Nom: baron Van Der Campt
Race: chevalier
PV:
20/20  (20/20)

MessageSujet: msg   Sam 22 Mar - 12:46

alors............déjà je ne connéssé pas ca avant aujourd'hui. Et c'est un plaisir de l'apprendre! Merci!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 41
Localisation : en enfer
humeur : diabolique
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Hell
Race: vampire
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Cryptozoologie   Sam 22 Mar - 13:00

Ben de rien Very Happy Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lantre-des-damnes.forum6.biz
lordvampir

avatar

Nombre de messages : 88
Age : 30
Localisation : tregastel (22)
Date d'inscription : 02/05/2008

Feuille de personnage
Nom: Alucard
Race: vampire
PV:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Cryptozoologie   Dim 4 Mai - 23:39

oui merci administrateur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 41
Localisation : en enfer
humeur : diabolique
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Hell
Race: vampire
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Cryptozoologie   Mar 6 Mai - 10:28

Mais de rien! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lantre-des-damnes.forum6.biz
chichimaru



Nombre de messages : 33
Age : 27
Localisation : évry
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Cryptozoologie   Ven 27 Juin - 16:38

c'est quoi la différence entre le yéti et le bigfoot?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 41
Localisation : en enfer
humeur : diabolique
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Hell
Race: vampire
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Cryptozoologie   Sam 28 Juin - 9:27

Voilà pour répondre à ta question:

- Les Néo-géants Les sasquatch et bigfoot d'Amérique du nord, le sissimite d'Amérique centrale, le mapinguary du Matto Grosso et le didi de la Guyane en Amérique du sud, le dzu-teh, tok, Kung-lu du Tibet Oriental, du Sikang, du szechwan et de l'Indochine.

- Sub-hominidés (singes anthropoïdes) Le Yeti classique.

- Les néo-geants Le sasquatch et le bigfoot des Rocheuses, le sissimite auquels on ajoute l'ucumar zupai d'argentine, le gin-sung du Tibet. On leur donne pour origine le Paranthropus robustus.

- Les hominoides marqués Le bigfoot de l'est des USA, les tornits du Groeenland, les trolls de scandinavie, les homins de Russie d'Europe, les mougoulak, zemlemer, mirygdy et tchoutchouna de la Sibérie. On leur donne pour ancêtre l'Homo heidelbergensis.

Les vrais géants Les misabe, wendigo ou chenoo du Canada central et est, les nyalmo, orang dalam ou jarang gigi du Tibet jusqu'à la péninsule malaise, grand homme gris d'Ecosse, la tjangara de l'australie. On leur donne pour origine le gigantopithèque.


Les pongidés inconnus Le Yeti classique de l'Himalaya, le yeren de Chine, le singe skonke de Floride, le monstre du lac Worth, le mapinguary du Brésil, le kikomba du Kiwu en ex Zaire, l'hibagon du Japon, le yowie d'Australie. La nature de ces grands singe est mystérieuse, on assimile le yeti classique au Dryopithecus indicus, le kikomba et le singe skonke seraient liés au dryopithèque.

Homo erectus robuste, méganthrope Bigfoot et sasquatch de l'ouest de l'Amérique du nord, le sissimite d'Amérique centrale, le gin sung du Tibet, le Kapre des Phillipines, le nyalmo et le jarang-gigi.


Homo heidelbergensis Bigfoot de l'est, le wendigo du Canada, les tornit du Groenland, les trolls de Scandinavie, bigfoot d'Angleterre, grand homme gris d'Ecosse, les homins de Russie d'Europe, mirygdy et tchoutchouna, zemlemer.


Forme continentale et bipède de l'orang outang Yeren, yeti classique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lantre-des-damnes.forum6.biz
chichimaru



Nombre de messages : 33
Age : 27
Localisation : évry
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Cryptozoologie   Dim 29 Juin - 23:10

oki merci beaucoup^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cryptozoologie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cryptozoologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Antre des Damnés :: OLIBRIUS :: † PHENOMENES ETRANGES .-
Sauter vers: