le forum a changer d'adresse il est maintenant dispo sous ce lien http://danse-macabre.Xooit.be
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 et pourtant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dracula

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 30
Localisation : limoges
humeur : neutre
Date d'inscription : 14/05/2008

Feuille de personnage
Nom:
Race:
PV:
20/20  (20/20)

MessageSujet: et pourtant   Mar 23 Déc - 1:38

Le culte de l’image a toujours eu une place de choix dans les contes. On peut citer narcisse, dorian Grey, la theiere…

Il ne savait d’où il venait ni où il allait. Cette image… cette femme. Il ne l’a aperçue qu’un bref instant… et pourtant… Et pourtant. Il ne parvenait pas à détacher ses yeux de l’endroit où elle lui était apparue avant de disparaître à travers la brume du matin et la foule arpentant le marché.
Qui était elle? D’où venait elle. La reverrait il un jour? Ces pensées l’obsédaient comme le venin du serpent vient a bout de la gerbille courant dans l’herbe fraîche de la nuit.
Il est resté la. Debout devant le marché. Ne voyant pas les passants qui se demandaient la raison de l’immobilité de cet homme. Cet homme qui avait oublié le lieu ou il se trouvait, qui avait oublié le temps ainsi que le monde qui l’entoure. Il en oubliait même son propre nom. Plus rien n’avait d’importance si ce n’est-ce doux visage, subtil et fugace comme une brise par un pale matin de printemps. A-t-il senti ou simplement revé la douce senteur de rose qui emplit l’air a ce moment, parfum si léger et subtil que la caresse d’une plume ne serait que papier de verre en comparaison?
Durant combien de temps est il resté ici? Il ne saurait le dire lorsqu’il repris conscience. La nuit etait déjà bien avancé. Etait il resté ici toute la journée? Pourtant il avait en lui une faim dévorante comme s’il n’eut pas mangé durant des semaines. Et pourtant… et pourtant! Aucune nourriture ni aucune boisson ne parviendrait désormais a satisfaire la faim insatiable de son etre si ce n’est a nouveau la douce image qu’il avait désormais oublié.
Comment était elle? Sa peau avait elle la couleur de la lune ou de celle de la nuit qui l’accompagne? Et ses cheveux?
Aussi subrepticement qu’elle lui était apparue, son souvenir était parti avant qu’il n’eut le temps de le retenir. Sans doute était ce mieux ainsi. Son image n’aurait pas a le hanter jusqu’à la fin de sa vie. Et pourtant… et pourtant! Cette pensée l’obsédait tant est si bien qu’il décida de l’immortaliser.
Oh il savait qu’il ne parviendrait pas a dessiner son visage mais peut etre arrivait il a exprimer, sur ce bout de toile, la flamme qui consumait son cœur.
Il choisi de répandre sur sa palette que de couleurs vives… et a travers son pinceau son cœur s’exprimait. Il se détachait du monde pour mieux peindre et admirer le résultat qu’une fois le tableau terminé. Malgré toutes les couleurs, malgré le rouge sang et le bleu azur, son pinceau s’évertuait a créer toutes les nuances de gris que le monde ait pu connaître. Après tout c’est dans la brume que ce sentiment était née. C’est donc dans le brouillard qu’il restera a jamais.
Et au fur et a mesure que son pinceau caressait la toile, comme ses pensées caressaient la peau de la jeune femme, un visage, puis un buste apparurent. Oh il ne le vit pas tout de suite… et pourtant… et pourtant!
Lorsque la derniere touche fut donné. Elle était la. Devant lui. Sans même avoir réussi a recréer dans ses pensées son image, son cœur a travers son bras avait réussi a redonner un visage a celle qui fut a l’origine de son émois.
Des cet instant, il fut comme pétrifié. Il ne parvenait plus a détacher son regard de son image. Oh combien il aurait aimé la rejoindre dans ce tableau, pour etre a ses coté a jamais
Il ne sait combien depuis combien de temps il était la. Mais il se refusait toujours a partir. Il repoussait encore et encore cet instant déchirant ou il aurait a la quitté. On ne sait depuis combien de temps il est la. Car oui, ami, il y est toujours. Oh vous ne pourrez pas lui parler, son corps s’est depuis longtemps changé en poussière mais il est toujours la, condamné a admirer son œuvre et cette femme pour l’eternité. Et si jamais vous trouvez sa demeure, et que vous avez le malheur d‘y entrer, vous n’en garderez pour seul souvenir qu’un émoi profond qui aura naquit en votre cœur, sans que vous en sachiez la raison.
Il a réussi son œuvre. Il a peint l’amour sous sa forme la plus pure. Mais a quel prix?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://princedevalachie.skyblog.com
gothika
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1905
Age : 41
Localisation : 38
Date d'inscription : 18/03/2008

Feuille de personnage
Nom: synafé
Race: elfe noir
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: et pourtant   Mer 24 Déc - 22:02

c'est magnifique

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gothikavert.skyrock.com
 
et pourtant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» si près et pourtant si loin.
» Un ver ne voulant pas tomber,pourtant quelqu'un cherche à le dropper ...
» MON LAPIN N'EST PAS RECONNU SUR LE SITE ET POURTANT...
» Help Screen Shot !
» 4 éléments de bases, 1 paire et pourtant...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Antre des Damnés :: LA CULTURE GOTHIQUE :: † POESIES ET NOUVELLES .-
Sauter vers: