le forum a changer d'adresse il est maintenant dispo sous ce lien http://danse-macabre.Xooit.be
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gautier , Théophile ( 1811 - 1872 ) .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 41
Localisation : en enfer
humeur : diabolique
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Hell
Race: vampire
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Gautier , Théophile ( 1811 - 1872 ) .   Jeu 2 Oct - 14:02

Copier/coller de mon blog!

Dès 1830 , dans le sillage de Nodier , à son tour le tout jeune Gautier vante dans une série d ' articles l ' oeuvre de Hoffmann que vient de traduire ( mal ) Loève - Veimars . Dans sa première nouvelle , La Cafetière , sortie en 1831 , l ' influence de l ' auteur berlinois est sensible . Mais Gautier répugne à se laisser emporter par l ' attrait du surnaturel pour le surnaturel . Si son intérêt pour le fantastique ne s ' est jamais démenti , il n ' a de cesse de le tempérer , effleurant plus qu ' il n ' y touche les réalités invisibles , voilant ses préocupations profondes par le recours à l ' humour , artifice particulièrement évident dans des nouvelles au charme aujourd ' hui légèrement suranné comme Omphale , La Pipe d ' Opium , Le Pied de momie , La Lame du Diable . Mais , doucement , son oeuvre gagne en profondeur et en gravité ( La Morte amoureuse , Arria Marcella ) .
Le thème de l ' amour rétrospectif cherchant à faire revivre ou revenir une morte par tous les moyens ( ceux du rêve , du magnétisme , du spiritisme ) est une thématique que l ' on trouvera également chez Edgar Allan Poe ou Villiers de L ' Isle - Adam ( particulièrement dans L ' Eve future ) . Dans Le Club des Hachichins , c ' est la douloureuse évidence de la lamentable condition humaine et le regret de ne pouvoir y échapper qui surgit sous la plume d ' un auteur . Baudelaire en vantait " l ' intelligence innée de la correspondance et le symbolisme universel " . Quelques courts romans , largement influencés par la lecture d ' Eliphas Lévi , écrits à la fin de sa vie , laissent éclater cette gravité : Avatar ( 1856 ) , Jettatura ( 1856 ) ou Spirite ( 1866 ) ; il n ' est qu ' a lire les titres pour comprendre l ' intérêt que Gautier porta , toute sa vie , aux questions essentielles de la condition humaine et du monde invisible via le genre fantastique . Préoccupation qui pèse crescendo avec toujours plus d ' urgence et d ' angoisse sur les écrivains et poètes de la seconde moitié du XIX è siècle " radicalisant " leurs oeuvres .La manipulation des événements à seule fin d ' épouvante , l ' indigence répétitive des récits usant jusqu ' à la corde de toutes les " ficelles " terrifiantes pour nouer d ' angoisse le lecteur , reproches récurrents faits au roman frénétique , vont finir par lasser le lecteur et freiner l ' engouement . Il faudra attendre Edgar Allan Poe pour que se renouvelle une fois encore le genre partir de 1850 .

" Le plus sûr mérite à nos yeux des romantiques , c ' est d ' avoir contraint l ' homme à se tenir à l ' extrême pointe de lui - même " ,écrivait Roger Gilbert - Lecomte , ajoutant : " En ouvrant les portes des puissances de l ' âme aux profondes inspirations du rêve , de l ' Amour et de la Mort , le romantisme , a rendu à l ' homme sa noblesse primitive " .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lantre-des-damnes.forum6.biz
 
Gautier , Théophile ( 1811 - 1872 ) .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yquem 1811 vendu 116 000 $
» CLASSEMENT DCI ARTEFACT aout 09
» Histoire de la conquête de Constantinople, par les Français et les Vénitiens.
» [RP] Ivs Bvrgvndiae (ou lois bourguignonnes)
» Presentation Theophile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Antre des Damnés :: LA CULTURE GOTHIQUE :: † CULTURE GENERALE .-
Sauter vers: