le forum a changer d'adresse il est maintenant dispo sous ce lien http://danse-macabre.Xooit.be
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lewis , Matthew Gregory ( 1775 - 1818 ) .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 41
Localisation : en enfer
humeur : diabolique
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Hell
Race: vampire
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Lewis , Matthew Gregory ( 1775 - 1818 ) .   Jeu 2 Oct - 13:59

Copier/coller de mon blog!

Romancier , dramaturge et poète anglais , surtout connu pour son roman Gothique Le Moine ( 1796 ) et surnomé pour cette raison " Monk " Lewis . Avec cette oeuvre , la littérature Gothique connaît sa première mutation : le Deligth devient horreur . Le Moine inaugure ce qu ' on va appeler la " littérature du mal " ou " de l ' au - delà " . Il est dominé par la figure du Diable , le Tentateur . A travers la figure du moine Ambrosio et celle de Mathilde , qui le jette dans le crime , le Mal devient le séducteur - tentateur . Il en émane un charme ambigu , préfigurant le vampire revu par la sensibilité occidentale , un être maléfique et romantique ( Goethe avec La Fiancée de Corinthe en 1797 , Byron avec Le Giaour en 1813 ou Maturin avec Melmoth en 1820 ) . L' érotisme latent chez Walpole et Radcliffe éclate avec Le Moine . Une dimention que l' on retrouve également chez Maturin et Hoffman . Livrant ses héroïnes aux supplices , viols et incestes , Lewis marche , a ssez chastement , sur les traces de Sade . Car , là encore , la suggestion est de mise . A cet égard , les dessins et gravures , hyperboliques , qui émaillent le livre comme c ' est l ' usage à l ' époque , témoignent bien qu ' il est plus question de suggestion que de description . On n ' y retrouve pas la crudité d ' un Sade . Mais la censure ne s ' y est pas trompée . D' abord interdit en Angleterre , Le Moine est publié finalement en 1793 dans une version remaniée par l ' auteur , âgé alors de vingt ans et grand spécialiste de la littérature allemande ( traductions de Schiller ) .Paru en France en 1840 , avec Melmoth , il sera d ' une influence majeur pour nombre d ' écrivains français des XIX è et XX è siècles ( Antonin Artaud l ' adaptera dans les années 1930 ) . Malgré tout , les années 1790 correspondent au pic avant la décrue puisqu ' en 1824 , on ne compte que deux romans réellement Gothiques . Mais , à bien y regarder , cette baisse n ' est qu ' apparente . Les statistiques sont trompeuses car , dès lors , le roman Gothique va irriguer de nombreux autres courants , parcourant le spectre littéraire du romantisme au roman populaire . Ce qui , sans exagération , place donc le genre noir à l ' origine de toute la littérature moderne . Avec Frankenstein de Mary Shelley , en 1817 , le Gothique romantique introduit la science - fiction . La maudite et atroce créature éléctrique engendrée par l ' homme se substitue aux démons surnaturels , mais aussi au héros en quête de réponses , scindé en deux par le Mal et le Bien .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lantre-des-damnes.forum6.biz
 
Lewis , Matthew Gregory ( 1775 - 1818 ) .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour les fans de Lewis Trondheim
» Formspring.me/Yolande June Lewis
» Dr Gregory House
» 1775 - Rébellion
» Gabriel N. Lewis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Antre des Damnés :: LA CULTURE GOTHIQUE :: † CULTURE GENERALE .-
Sauter vers: