le forum a changer d'adresse il est maintenant dispo sous ce lien http://danse-macabre.Xooit.be
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le cinéma fantastique .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 41
Localisation : en enfer
humeur : diabolique
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Hell
Race: vampire
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Le cinéma fantastique .   Jeu 2 Oct - 13:52

Copier/coller de mon blog!

Le cinéma remplit presque exactement aujourd ' hui le rôle de la littérature au XIX è siècle , avec son lot de correspondances . Depuis sa naissance , le septième art , art ( et industrie ) populaires pratiquement par essence ou pas définition , n ' a cessé non seulement de produire du cinéma dit " fantastique " , mais aussi de revisiter régulièrement les grands mythes directement issus de la littérature noirs depuis Dracula de Murnau , les films de la Hammer , et une flopée de vampires dans le plus pur style gothique . Un gothique omniprésent dans une oeuvre telle que Le Cabinet du docteur Caligari de Robert Wiene , non pas croisement hybride , mais étrange synthèse du roman noir .A brûle - pourpoint , faire d ' un film une quintessence littéraire , ça sonne bizarre . Paradoxalement , sinon comme un pur non - sens . Mais dans ce film convergent à la fois le fantastique romantique allemand et le gothique anglais par ce qu ' il ont d ' essentiel : l ' espace et la terreur . On a appelé ça " expressionnisme " . alors que la littérature fantastique se sclérose et tombe en désuétude , le cinéma s ' y substitue par sa capacité à générer du terrifiant , ce frisson éléctrique d ' angoisse , d ' épouvante ou d ' horreur , frisson que l' on désigne plus facilement de nos jours pas " poussée d ' adrénaline " .L ' histoire du cinéma fantastique s ' étale sur tout le siècle , depuis ses débuts jusqu ' a aujourd ' hui , avec un net renouveau à partir de la fin des sixties .Un cinéma balançant constamment entre débauche ou économie à la fois de moyens et d ' hémoglobine . Et , puisque la littérature n ' engendre plus de monstres , le cinéma s ' en charge . Il crée de nouvelles figures d ' épouvante originales qui marquent les imaginations comme le faisaient autrefois le genre romanesque : le Freddy de Wes Craven , Jason des Vendredi 13 , ou Halloween de John Carpenter resteront gravés dans les mémoires collectives.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lantre-des-damnes.forum6.biz
 
Le cinéma fantastique .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout simplement fantastique
» Quizz Cinéphile
» [Evénement] La 3ème Fantastique.Convention des Jeux 2008
» Vidéo : Power Gloves, Creatinator et caméras cinématiques
» Les Meilleurs cinématiques.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Antre des Damnés :: LA CULTURE GOTHIQUE :: † CULTURE GENERALE .-
Sauter vers: