le forum a changer d'adresse il est maintenant dispo sous ce lien http://danse-macabre.Xooit.be
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cazotte , Jacques ( 1720 - 1792 ) .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 41
Localisation : en enfer
humeur : diabolique
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Hell
Race: vampire
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Cazotte , Jacques ( 1720 - 1792 ) .   Jeu 2 Oct - 13:33

Copier/coller de mon blog!

Plus de dix ans avant Walpole , " Le Diable amoureux " annonçait le Gothisme , à tel point qu ' il est considéré aujourd ' hui comme le roman proto - gothique par excellence.Ce court roman dont le fil conducteur est l ' amour entre un jeune homme et Biondetta , une sylphide , recèle une ambiance et des éléments surnaturels qui , s ' ils ne sont pas développés , n ' en sont pas moin troublants , notamment en ce qu 'ils reposent sur des conceptes ésotériques tels que l 'illuminisme ou des rites franco - maçonniques.La question s' est même posée de savoir si cazotte était , ou pas , un " initié " .D ' après ses biographies , il sembles qu ' a l ' époque de la rédaction du Diable amoureux ce n ' était pas le cas , mais qu ' ensuite Cazotte reçut l ' enseignement de Saint - Martin .Marqué par les récits merveilleux ( traducteur des Mille et une nuit et auteur d ' une suite ) , Cazotte , personnage complexe et riche , s ' est toujours intérressé à l ' ésotérisme , tel un dilattente de son époque : invité assidu des salons , il y rencontrera Restif , qui , sembles - t - il , lui révéla les paracelisme , y croisa Mesmer et Saint - Martin. Une anécdote révélatrice du climat de l ' époque raconte qu ' un initié harponna Cazotte , lui reprochant d ' avoir dévoilé dans son roman des secrets initiatiques qu ' il n ' était pas censé divulguer.Face à l ' incrédulité de l ' auteur , l ' inconnu comprit qu ' il n ' en était rien et que Cazotte avait tout simplement , par accident , amalgamé des thèmes occultistes circulant en souterrain.Ceci démontre à quel point ces idées imprégnaient alors la société de façon plus ou moin évidente , plus ou moin consciente.Finalement , à la suite de cette altercation , l 'individu , dont on ne connaît pas l ' identité , et Cazotte se lièrent d ' amitié , et celui - ci fut introduit et initié au martinisme.De cette initiation découle le fameux épisode dit " des prophéties de Cazotte " : au cours d ' une soirée de salon à la cour , Jacques Cazotte aurait prédit la Révolution française et la mort sur l ' échafaud d ' un bon nombre de personnes présentes ce soir - là y compris la sienne.Rapportées par La Harpe , la véracité de ces prophéties a été sérieusement mise en doute , mais il semble bien , d ' après quelques échanges épistolaires antérieurs à Juillet 1789 , que Cazotte ait réellement eu une vision , moins hyperbolique que celle narrée par le peu fiable La Harpe , dont il fi t part aux convives d ' abord incrédules puis effrayés.Sauvé une première fois de la guillotine par sa fille , Cazotte , réaffirmant son tardif monarchisme , se laissera guillotiner en 1792 avec semble - t - il un courage hors du commun.Comme il l ' avait annoncé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lantre-des-damnes.forum6.biz
 
Cazotte , Jacques ( 1720 - 1792 ) .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transat Jacques Vabre - Monocoques
» [résolu]Arrivée de Jacques de Baudrenghien
» Campagne de Russie, de Jean-Jacques Petit (J&S n°21)
» il était une fois 1720
» Bapteme de Jacques.rogy [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Antre des Damnés :: LA CULTURE GOTHIQUE :: † CULTURE GENERALE .-
Sauter vers: