le forum a changer d'adresse il est maintenant dispo sous ce lien http://danse-macabre.Xooit.be
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sanguinaire, du roman Gothique à la fin du XIX e siècle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 41
Localisation : en enfer
humeur : diabolique
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Nom: Hell
Race: vampire
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Sanguinaire, du roman Gothique à la fin du XIX e siècle.   Jeu 25 Sep - 13:46

Pour info jai copier /coller ce sujet déjà présent sur mon blog!

A la toute fin du XIX e siècle ,le roman gothique dans sa fome, ou plutôt dans son espace initial , semble loin.Si loin , si proche en fait puisque le genre fantasique s ' y fait satanique.La théomatique de la possession , parmi tous les phénomènes liés à l ' occultisme et au Diable , aura été l ' une des constantes du conte et roman français entre 1863 et 1909 ,oscillant entre le point de vue ésotérique et médical.Dans sa nouvelle fantastique " La Possédée " , Henri Rivière , en 1863 , mêle magnétisme mesmérien et hystérie.Une nouvelle de Catulle Mendès , auteur de Zo ' Har et de Méphistophéla en 1890 , figure en 1885 dans le " Rose et le noir " sous le titre " Le Possédé ".C'est ce même titre que Camille Lemonnier reprend pour roman dans lequel ce n ' est plus le Diable le possesseur , mais une femme.On mesure le chemin parcouru depuis l ' emergence de la " Gohtic Novel " et de ses vierges persécutées.A ce titre , l ' évolution de la figure féminine au cours des siècles de roman noir apparaît comme une métamorphose des métamorphoses succesives qu ' a connues cette littérature depuis Walpole .La jeune fille innocente persécutée au XVIII e siècle , perpétuelle victime des 1ers romans noirs gothiques , a cédé la place au milieu du XIX e , à la femme - vampire sanguinaire , véritable créature maléfique.Fin XIX e , nouvelle métamorphose : Lemonnier boucle la boucle et opère une synthèse saisissante avec sa diabolique Rakma ,"pire qu' une goule ,qu ' une stryge " , reine des mantes religieuses.Mais nul besoin d ' artifice surnaturel ici : c ' est de son sexe qu ' elle se sert pour asservir et damner Lépervier , le dépravé incestueux.Métaphoriquement , elle venge ici toutes ses soeurs de littérature noire ,autrefois livrées en pâture aux démons. " Qui leur montrera mes paradis derrière mes boucheries "? se lamantait Lemonnier en 1885.Mais , dans son " Possédé " , nul paradis .Juste l ' enfer......

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lantre-des-damnes.forum6.biz
 
Sanguinaire, du roman Gothique à la fin du XIX e siècle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Roman de Renart
» Traducteur français-anglais ? (pour un roman)
» Nekesh, roi sanguinaire de la première dinastie de Khemri
» Carthage, Rise of the Roman Republic - GMT
» Mailou tel de roman (ou sa copine) ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Antre des Damnés :: LA CULTURE GOTHIQUE :: † CULTURE GENERALE .-
Sauter vers: